celine@ecozy.be  T. 0474.303.490

Rue des Francs, 1040 Bruxelles

  • Pinterest - Grey Circle
  • Facebook Basic Black
  • LinkedIn Basic Black
  • Houzz Social Icon
BBPO-FBPO - LOGO.jpg

Les photos de ce site web et de ce blog ne sont pas libres de droit. Contactez moi si vous souhaitez plus d'informations sur leur reproduction.

© 2018 by Céline De Schryver. Tous droits réservés.

Mais où partent nos déchets triés?

May 19, 2017

Vous êtes-vous déjà demandé où atterrissaient vos sacs bleus et jaunes (pour les bruxellois) une fois que ceux-ci ont été enlevés par nos gentils éboueurs ? Chez Recyclis, à Forest, pour leur premier voyage en tout cas. J'ai eu la chance il y a peu, grâce à la commune d'Etterbeek, d'aller faire un petit tour par là...

 

 

Nous sommes un mercredi matin d'avril. Il fait très très froid, pour ne pas dire caillant, mais quel beau ciel bleu au-dessus de nos têtes. C'est Jeanne et Thibault du département propreté de la commune qui nous accompagnent. A notre arrivée chez Recyclis, nous sommes très chaleureusement accueillis autour d'un café bien chaud par France, chargée de communication chez Bruxelles-Propreté.

 

 

 

Nous avons d'abord droit à une présentation théorique et là, France s'est montrée intarissable sur tout ce qui concerne le recyclage. J'en ai profité pour poser toutes ces petites questions qui restent en suspens... Par exemple, le papier doit-il vraiment être propre ? Un sac à pain par exemple ?... Mais oui, 100% propre, car 1 goutte d'huile contamine 100 litres d'eau ! Donc les boîtes à pizza, le papier mouillé, malheureusement ça va dans la poubelle blanche.

 

Tant qu'on en est aux conseils pratiques, voici un petit rappel, car c'est vrai on ne sait plus toujours bien ce qu'il faut mettre dans quel sac :

Sac jaune : papier et carton vraiment propre.

Sac bleu : ce qui est en plastique et qui a la forme d'une bouteille, les autres plastiques non. Tout ce qui est en métal (même les couvercles des bocaux). Le tetra pak (carton de lait, boissons, etc.).

Le verre : nettoyer ou pas nettoyer ? Non, ne vous cassez pas la tête à nettoyer vos bocaux et bouteilles en verre, ce n'est pas nécessaire, économiser l'eau et votre énergie.

Petit truc sympathique de France : quand vous avez terminé un pot de pâte à tartiner, faites chauffer du lait dedans avant de le jeter ou de le réutiliser, vous aurez un bon chocolat chaud.

 

 

 

 

Après tous ces bons conseils, nous enfilons nos beaux gilets jaunes et en route pour le centre de tri. Mais qui est derrière cet énorme centre ? Recyclis est géré par Bruxelles-Propreté, qui revend les matières triées à des recycleurs privés. A leur sortie, nos déchets ont encore un petit bout de chemin à faire avant de se retrouver dans notre cuisine ou sur notre bureau, réincarnés en de nouveaux objets. Le centre de tri doit donc tenir compte de la fluctuation des prix du marché des matières premières, pas toujours évident à gérer d'un point de vue financier.

 

On entre dans le centre, c'est très bruyant, et nous grimpons quelques marches et là waouw, nous avons une vue imprenable sur les installations. D'un côté le jaune, où l'on trie les papiers, et de l'autre le bleu, où sont triés les PMC. Via une des panneaux d'information on en apprend un peu plus sur le recyclage, ses avantages mais aussi ses limites. Le papier ne peut se recycler que 7 fois ; après, la qualité des fibres de bois qui constituent le papier, s'amoindrit au fil des recyclages. Il faudra donc toujours un apport de nouvelles fibres ; même avec du papier recyclé nos arbres ne sont pas 100% saufs.

 

 

 

 

 

L'aluminium, lui, peut-être recyclé indéfiniment, ce qui permet d'éviter l'appauvrissement de cette ressource précieuse. Alors oui, faisons l'effort de ramasser ces canettes et de les jeter dans une poubelle bleue, ça en vaut vraiment la chandelle écologique ! Mais petit bémol, il faut atteindre 450°C pour le faire fondre... un procédé énergivore, alors que notre planète a déjà tellement chaud... Sans parler du transport des matières. Ce n'est donc pas LA solution durable.

 

 

Recycler reste, ne l'oublions pas, le dernier recours à notre gestion des déchets. Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas. Le recyclage n'est pas une solution pour se déculpabiliser mais pour éviter le pire : l'incinérateur. En attendant d'atteindre le zéro déchet, oui on recycle quand c'est nécessaire, mais priorité à la réduction des déchets ! Il me fallait bien ajouter cette petite conclusion, sinon je ne pourrais pas dormir...

 

Je repars de cette visite, bien contente d'avoir vu ce centre de mes propres yeux, je regarderai mes cartons de lait d'une façon différente maintenant. Vous aussi vous souhaitez organiser une visite pour votre entreprise, organisation ? N'hésitez pas à contacter France, elle se fera un plaisir de vous accueillir comme il se doit.

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

3 minutes pour un déo fait-maison !

April 12, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents

October 11, 2019

March 28, 2019

February 8, 2019

January 23, 2018