Rechercher
  • celineds

Les couches lavables, 1 an de test


Cela fait maintenant un peu plus d'un an que nous vivons l'expérience des couches lavables. J'avais envie de partager avec vous nos réussites... mais aussi nos ratés, et quelques conseils pour bien débuter.

Le début...

Je dois avouer qu'avant de commencer cette aventure, j'avais pas mal d'appréhension et de questions, du genre... Comment va-t-on gérer ces lessives en plus ? On n'a pas de jardin ni de vraie terrasse ! Ne pas savoir quelle marque ou modèle choisir, il y en a tellement ! L'encombrement, le stockage, je suis home organiser avant tout ! La gestion des accessoires autour de la table à langer, comment faire pour que ça ne sente pas et ne pas retrouver du caca partout ?... La table à langer est loin de la salle de bains, cela ne va-t-il pas poser problème ? Et en déplacement ? Je vais devoir balader des couches toutes puantes... ? On va se faire des amis ! Et puis surtout : papa va-t-il adhérer...? Le point sensible pour la plupart des mamans :-) Bref, c'était pas gagné.

Pendant ma grossesse, j'avais suivi un atelier d'Alyne de chez Petite Marmite. Excellent début pour avoir une idée de ce qu'est une couche lavable et quels sont les différents modèles, car il y a de quoi se retrouver vraiment perdu. Nous avons ensuite démarré l'aventure quand notre petite louloutte avait environ 3 mois. J'ai opté pour la location pendant 1 mois pour pouvoir tester plusieurs modèles et voir si les couches lavables c'était pour nous. Cette première expérience s'est avérée concluante, j'ai donc commencé à acheter des couches et les accessoires.

Les lessives

On me demande parfois, si je lave les couches ? Et bien pas vraiment, puisque j'ai une machine à laver. Mais bien sûr c'est 1 à 2 lessives en plus par semaine, donc oui un peu plus de travail. Mais il faut savoir qu'on lave les vêtements et le linge de maison avec, donc on fait juste des machines un peu plus souvent. Grâce au Home Organising, nous avons un petit appartement qui est assez bien organisé. Grâce au Home Management nous avons un quotidien simplifié, les tâches ménagères ça roule (plus ou mois bien, je dois avouer que ça reste mon point faible). C'est donc surtout des habitudes à mettre en place, une routine lessive à modifier au début.

Je fais en moyenne 1 ou 2 lessives par semaine à 40° et 1 fois par mois à 60°, avec tout ce qui est tetra, essuies, etc. Comme j'utilise la méthode du stockage des couches sales à l'air libre, je peux parfois me permettre une seule lessive de couches par semaine ( !!! à ne faire que s'il n'y a pas de selles et que la pièce est bien aérée).

Le séchage

Notre point faible c'est le séchage. Comme pour sécher les vêtements, nous avons juste un espace sur une terrasse couverte, mais assez humide et froide en hiver car elle est exposée plein nord. Ce qui fait que durant les mois les plus froids, c'est vraiment difficile de faire sécher le linge. En plein milieu de l'hiver, on a donc freiné l'utilisation des couches lavables, histoire de ne pas se retrouver avec des couches moisies.

Est-ce rentable ?

Oui certainement, une couche coûte en moyenne 25€. Une couche jetable écologique coûte en moyenne 0,30€. Donc si j'utilise ma couche au moins 83 fois, à raison d'une fois par semaine, après environ 1 an et demi elle sera rentabilisée. Si vous avez plus d'un enfant qui utilisera des couches lavables alors ça devient sans aucun doute très rentable et si en plus votre commune vous octroie une prime, c'est tout bénéf !

Et la crèche ?

Notre première crèche les acceptait sans problème. Comme il fallait nous-mêmes apporter les couches, c'était tout bénéfice pour nous. Nous avons directement commencé quand ma mini-moi a démarré la crèche. Tout s'est très bien passé, les puéricultrices n'ont jamais eu de soucis. L'accessoire INDISPENSABLE dans ce cas, c'est le sac étanche avec une tirette pour les odeurs...

Mais nous avons changé de crèche en février, période très froide, à cette période on avait ralenti l'utilisation des couches lavables. Comme la crèche fournit les couches jetables, qu'on paye dans tous les cas, on a arrêté les couches lavables à la crèche :-( On aurait été dans une crèche qui ne fournit pas les langes, on aurait certainement continué.

100% couches lavables ?

On ne s'est pas mis cette pression. Et je le répète à chaque atelier bébé zéro déchet que j'anime, il ne faut pas être 100% couches lavables ou 100% couches jetables. Il faut, selon moi, viser le mixte.

Il y a des fois où l'on est pas à jour au niveau lessive. Quand c'est Mamy qui s'occupe de bébé c'est moins évident pour elle... Donc oui on a toujours un paquet de couches jetables à la maison.

Et en vacances ?

Ça dépendra des vacances : si on part en voiture dans un endroit où il y a une machine à laver alors oui on prendra nos couches lavables. On a passé des vacances dans les Ardennes dans une maison avec jardin, autant vous dire que c'était un bonheur de faire sécher les couches au soleil et de les voir sécher en quelques heures à peine (le soleil blanchit les couches !). Si on part en train en camping, c'est un peu plus compliqué de prendre son sceau à couches et toutes les couches lavables, ou alors il faut faire un choix entre nos vêtements et les couches.... Le choix est fait ! :-)

Les fuites

Je n'ai certainement pas plus de fuite avec le lavable qu'avec le jetable. Par contre, il faut changer plus souvent bébé avec les couches lavables. Pour moi, çe n'est pas vraiment un inconvénient.

HNI ???....

L'Hygiène Naturelle Infantile, vous n'en avez jamais entendu parler ? C'est normal, c'est très peu connu. C'est l'idée que le petit nourrisson peut très vite apprendre, ou ne pas désapprendre, à se retenir et faire ses besoins à un moment précis.

Nous allons détecter le moment où notre petit trésor a envie de nous faire un joli cadeau. A ce moment, on le met au-dessus d'un pot, d'une toilette, d'un lavabo... en position physiologique, point important car cela va l'aider à évacuer de manière beaucoup plus naturelle et facile pour lui. J'ai rencontré deux mamans qui le pratiquaient depuis la naissance avec leur petit de 8 mois. L'un allait même à la crèche. Toutes deux m'ont confirmé qu'elles n'avaient quasiment jamais eu de caca dans une couche (oui bébé porte quand même des couches). Pour moi c'est l'argument le plus important, imaginez-vous ne jamais devoir gérer un caca qui déborde... J'ai essayé avec ma mini-moi, mais c'était déjà trop tard. Il faut commenter le plus tôt possible. Si c'était à refaire, je ferais absolument tout pour que ça fonctionne, car ça me semble être LA SOLUTION IDEALE, combinée avec les couches lavables !

Simplifiez

C'est un autre conseil que je donnerais absolument pour tout futur ou jeune parent : simplifiez votre quotidien et votre organisation avant que bébé n'arrive. Une habitation encombrée, qui vous prend du temps à entretenir et à ranger, ne vous aidera pas à avoir du temps si précieux pour votre petit bout. Adoptez le Home organsing, éliminez le superflu et concentrez-vous sur l'essentiel. Bébé a besoin de votre temps et de votre énergie, pas des vêtements, accessoires et gadgets en tout genre, inutiles et chers, que vous allez devoir entretenir, ranger, stocker... Car bébé zéro déchet, cela va bien au-delà des couches lavables.

La location

Mon plus grand conseil avant de passer aux couches lavables et surtout d'en acheter : INFORMEZ-VOUS ! ET TESTEZ LES COUCHES via un système de location. J'ai testé avec Ecotribu que je recommande vraiment. Ecotribu vous propose aussi un système de lavage de vos couches. Il y a aussi Petite Marmite en Région Wallonne, Lily Nappy sur Bruxelles et Mamzelle Colibri à Watermael-Boitsfort qui vous loue un pack pour environ 50€ pour 1 mois. Si après vous achetez des couches dans ce magasin, la location est déduite de votre achat ! Et au passage, le seul lieu à Bruxelles où vous pouvez acheter des couches lavables neuves c'est chez Mamzelle Colibri.

Alors au final, les couches lavables, c'est pas si compliqué : une fois qu'on a compris le truc, qu'on a adapté nos habitudes, ça roule. Il suffit de bien s'informer, de tester, persévérer un peu et surtout de le vouloir. Car oui, ça demandera quelques lessives en plus. Mais la santé de bébé et la protection de l'environnement valent bien ce petit effort hebdomadaire.

Envie d'en savoir plus sur les couches lavables et comment faire pour limiter au maximum les déchets ?

Envie de recevoir ou d'offrir un cadeau utile pour un anniversaire, une liste de naissance, Noël, etc ? Découvrez les ateliers d'Ecozy, je propose actuellement plusieurs thèmes :

  • Bébé zéro déchet.

  • Je débute le zéro déchet

  • Home Organising, désencombrer

  • Home management, se libérer l'esprit des tâches ménagères

  • Office Organising, se libérer l'esprit des papiers.

www.ecozy.be/agenda


106 vues

 

celine@ecozy.be  T. 0474.303.490

Rue des Francs, 1040 Bruxelles

  • Pinterest - Grey Circle
  • Facebook Basic Black
  • LinkedIn Basic Black
  • Houzz Social Icon
BBPO-FBPO - LOGO.jpg

Les photos de ce site web et de ce blog ne sont pas libres de droit. Contactez moi si vous souhaitez plus d'informations sur leur reproduction.

© 2020 by Céline De Schryver. Tous droits réservés.